Gauche ouvrière et chrétienne

Gauche ouvrière et chrétienne

Association de loi 1901, à but non lucratif, (numéro de déclaration : 0722002611) militant pour une gauche nouvelle, proche des couches sociales les plus basses, et qui n'est plus peur d'être chrétienne.

22 octobre 2008

FMI : DSK : Montebourg pointe les Etats-Unis et la Russie

Si cela est vérifié et bien sur divulgué que ce sont les États Unis et la Russie qui ont demandé une enquête au FMI concernant Dominique Strauss-KahnStrauss-Kahn

ce serait donc sûrement une vengeance ,mais pourquoi?

serait ce parce que Dominique Strauss-KahnStrauss-Kahn fait du bon travail à la Présidence du FMI, et qu'il aurait aussi pris la place que convoitaient les Russes et les Américains pour l'un des leurs?

ou ne serait il pas parce que les États Unis et la Russie pensent que Dominique Strauss-KahnStrauss-Kahn soient en 2012 un candidat sérieux contre Sarkosy et qu'ils ont peur qu'il évince leur amis Sarkosy?

Le Président de la G.O.C. (futur M.D.C.)

DSK : Montebourg pointe les Etats-Unis et la Russie

NOUVELOBS.COMNOUVELOBS.COM | 30.11.1999

"Les histoires de corne-culcorne-cul et d'alcôve ne sont pas à l'échelle de ce que l'on doit attendre de grands pays", a jugé le député PS. L'enquête interne sur le patron du FMI aurait été réclamée par des représentants de l'Egypte, de la Russie et des Etats-Unis.

Les histoires de corne-culcorne-cul et d'alcôve ne sont pas à l'échelle de ce que l'on doit attendre de grands pays comme la Russie, les Etats-Unis et l'Egypte", a jugé Arnaud Montebourg (PS), mardi 21 octobre, à propos de l'enquête interne sur le directeur du FMI, Dominique Strauss-KahnStrauss-Kahn.
"Soit le FMI devient le gendarme international qui nous manque, soit il ne le devient pas et la crise s'approfondira", a déclaré Arnaud Montebourg dans les couloirs de l'Assemblée nationale en faisant référence à la réforme du FMI dont est chargé DSK.
"De ce point de vue, les histoires de corne-culcorne-cul et d'alcôve ne sont pas à l'échelle de ce que l'on doit attendre de grands pays comme la Russie, les Etats-Unis et l'Egypte à l'égard d'un grand dirigeant économique", a-t-il poursuivi.

Tout favoritisme démenti


L'enquête interne sur le patron du FMI a été réclamée par Shakour Shaalan, qui représente l'Egypte et d'autres pays arabes au conseil d'administration du FMI, sur les conseils de représentants de la Russie et des Etats-Unis, selon le Wall Street Journal qui a rapporté l'affaire.
Dominique Strauss-KahnStrauss-Kahn a été nommé en septembre 2007 à la tête du FMI pour réformer en profondeur cette institution. Depuis le début de la crise financière en septembre, le FMI a par ailleurs multiplié les interventions.
Le FMI a annoncé samedi l'ouverture d'une enquête sur Dominique Strauss-KahnStrauss-Kahn, dans le cadre d'une affaire de favoritisme supposé, lié à ses relations intimes avec une subordonnée. Mardi, il a démenti tout favoritisme dans l'attribution d'un stage à une Française de 26 ans, que le Wall Street Journal avait présentée comme une "protégée politique" de DSK.

Posté par daniel721 à 20:30 - Actualité - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire