Gauche ouvrière et chrétienne

Gauche ouvrière et chrétienne

Association de loi 1901, à but non lucratif, (numéro de déclaration : 0722002611) militant pour une gauche nouvelle, proche des couches sociales les plus basses, et qui n'est plus peur d'être chrétienne.

22 octobre 2008

Un ancien responsable russe devient Premier ministre en Ossétie

Le fait que ce soit un ancien responsable Russe qui soit devenu premier ministre en Ossétie ,cela prouve bien que la Russie ne tient ,n'a pas tenu compte des demandes de l' UE et ainsi aussi prouve qu'elle se venge de l'indépendance du Kosovo

et ainsi la Russie prouve qu'elle annexe  l' Ossétie du sud et à quand la prochaine  ancienne région Géorgienne?

Le Président de la G.O.C. ( futur M.D.C.)

REUTERS - mercredi 22 octobre 2008,

Un ancien responsable russe devient Premier ministre en Ossétie

MOSCOU (Reuters) - La région sécessionniste géorgienne de l'Ossétie du Sud a approuvé la nomination d'un ancien responsable russe au poste de Premier ministre, amenant TbilissiTbilissi à accuser Moscou d'annexer ce territoire qui a été l'enjeu d'un conflit armé en août.

Aslanbek Boulatsev, dont la nomination a été confirmée par le parlement de la région rebelle, est un ancien directeur du fisc de l'Ossétie du Nord, province russe voisine à laquelle l'Ossétie du Sud souhaite s'unir à terme.

"Maintenant que la crise est passée, nous devons nous rassembler et nous mettre au travail", a déclaré le dirigeant sud-ossète Edouard Kokoity au parlement selon le site internet officiel www.cominf.orgwww.cominf.org.

Les forces gouvernementales de Géorgie ont lancé début août une offensive pour reprendre le contrôle de l'enclave pro-russe administrée par des séparatistes depuis le début des années 1990. Mais la Russie a riposté en déployant des troupes et des chars qui ont refoulé en quelques jours les forces géorgiennes de la région.

Depuis lors, Moscou a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud en lui promettant des millions de dollars pour sa reconstruction et le maintien de bases militaires pour la protéger de toute nouvelle action militaire de la Géorgie.

"LES RUSSES SONT AUX COMMANDES"

Le gouvernement géorgien a accusé la Russie d'annexion et le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Chota OutiachviliOutiachvili, a dit ne pas être surpris d'apprendre qu'un responsable russe était devenu Premier ministre en Ossétie du Sud.

"Depuis quelques années, le gouvernement (d'Ossétie du Sud) est composé exclusivement de Russes. C'est une confirmation de cette tendance, a-t-il dit. Les Russes sont aux commandes et entendent y rester. Les autochtones n'ont pas voix au chapitre."

Les soldats russes se sont retirés ce mois-ci des zones tampons jouxtant l'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, les deux régions séparatistes géorgiennes dont Moscou a reconnu l'indépendance, et 300 observateurs de l'Union européenne se sont déployés dans la région.

Des pourparlers entre Russie et Géorgie ouverts mercredi dernier à Genève ont été rapidement suspendus en raison de divergences entre les deux pays sur l'opportunité de la présence de délégués sud-ossètes et abkhazes.

Ces négociations, organisées sous l'égide de l'Union européenne, des Nations unies et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), étaient censées permettre à Moscou et TbilissiTbilissi d'aborder des questions pratiques, aussi bien humanitaires que militaires.

Lundi dernier, l'Ossétie du Sud avait accusé TbilissiTbilissi de violer le cessez-le-feu conclu en août et menacé les Géorgiens d'une riposte appropriée. TbilissiTbilissi avait rejeté ces accusations, mettant en cause "ceux qui ne veulent pas voir les observateurs internationaux mener leur mission en Abkhazie et en Ossétie du Sud".

James Kilner à Moscou et Matt Robinson à TbilissiTbilissi, version française Guy Kerivel et Philippe Bas-RabérinBas-Rabérin

Posté par daniel721 à 20:00 - Actualité - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire